What are you looking for?

Une encyclopédie, du béton et des étoiles dans les yeux !

Même si j’habite la banlieue, je suis une fille de campagne. Une fille de bottes d’eau, émerveillée par les chants d’oiseaux et même capable d’en reconnaître quelques-uns. La forêt cache tout un univers que je fais découvrir à mes enfants dès que l’occasion se présente. Mais désormais, nous pouvons partir à la conquête d’un autre monde magique en visitant la ville! Grâce à Annie Bacon et son Encyclopédie du merveilleux urbain, j’ai un nouvel espace de jeux pour faire briller les yeux de mes enfants!

L’introduction de cette encyclopédie ravit mon coeur de grande-petite fille. On y raconte que l’observation des êtres féériques remonte aux temps passés et que l’homme moderne s’y attarde moins. Mais, heureusement, l’auteure s’est donné la peine de reprendre les recherches et de découvrir ce qu’il est advenu de ceux qu’on appelle le « petit peuple » depuis que l’univers urbain a pris de l’ampleur. Et comme elle le dit si bien : « le merveilleux est parmi nous visible à qui sait le distinguer. » Voilà, je suis conquise et je rêve d’une ballade en ville avec les marmots.

Parfait pour le printemps, au moment où les journées d’école s’étirent encore, où ce n’est pas encore le temps de plier bagage même si ça sent les vacances, je vous invite à improviser une promenade féérique. Vous partez pour un voyage grandiose à mini prix !

À l’école

Peu importe l’emplacement de votre école, il est certain que des êtres merveilleux peuplent votre quartier. Il suffit de trouver un trottoir, un abribus, une ruelle ou une boîte à fleurs pour espérer apercevoir ces locataires discrets. Puisque nous avons envie de sortir de l’école à ce moment de l’année, je crois qu’un jumelage de classes peut rendre l’activité encore plus captivante. Les grands s’informent sur ces créatures, en s’inspirant d’abord de l’encyclopédie et en faisant ensuite une recherche dans « les vieilles sources d’informations », celles qui parlent du passé de ces êtres. Ils peuvent écrire un texte, compléter un tableau représentant les différences du passé et d’aujourd’hui, de quelles façons ces personnages se sont adaptés à la vie moderne. Ensuite, ils peuvent aller présenter le fruit de leurs recherches aux élèves plus petits et les inviter à aller explorer le quartier. Une fiche d’observation qu’on retrouve à la fin de l’encyclopédie peut être reproduite (oui ! oui! On nous donne la permission !) et précise les signes à observer lors de notre périple : fissures dans le béton, poubelles éventrées, écureuil noir… En notant l’heure, la date et le lieu de la collecte d’informations, les élèves conserveront les preuves de la présence d’êtres magiques dans le voisinage. Si vous choisissez une journée ensoleillée, tout est là pour un gros bonheur de fin d’année scolaire !

Encyclopédie

En famille

Bien sûr, il faut avoir pris le temps de bien lire et analyser l’encyclopédie avant de partir en expédition. Faites de vos enfants des spécialistes des créatures magiques urbaines. Avant votre départ, assurez-vous d’avoir une loupe, une bonne collation, votre appareil photo et des photocopies de la fiche d’observation. L’encyclopédie offre une recette pour attirer les fées, un tableau d’interprétation des plaques d’égout, des trucs pour apercevoir une ondine de gouttières en plus de tout un tas d’informations pertinentes dont on ne peut se passer. Apportez-la aussi dans votre sac à dos, elle vous servira assurément.  Vous pouvez même tracer un itinéraire sur une carte pour rendre votre voyage encore mieux planifié.

Encyclopédie

(Les trucs « école » et « famille » peuvent très bien être mélangés !)

Si vous ne voulez pas partir en mission, vous pouvez créer une boîte à fleurs parfaite pour attirer un gnome ou tester la recette pour repousser ces fameux farfadets de ruelle.

Cette encyclopédie est riche en informations loufoques et pertinentes et nous fait redécouvrir des endroits anodins et rendus trop familiers. Les illustrations d’Anouk Lacasse sont aussi merveilleuses que les personnages qu’elle illustre. J’aime le grand format rigide et la couverture rembourrée. On voit tout de suite qu’on a affaire à un ouvrage sérieux !

Encyclopédie

Si vous mettez cette encyclopédie entre les mains de vos enfants, petits ou grands, je vous promets que vous entendrez à un moment ou l’autre de votre été : « Hé ! Je crois que c’est à cause d’un (gnome de boîte à fleurs, leprechauns d’horodateurs, d’un farfadet de ruelle)… »

Et j’espère qu’à ce moment, vous vous arrêterez pour prendre la remarque au sérieux, enquêter un peu et laisser le rêveur rêver…

Bon été !

Encyclopédie du merveilleux urbain
Annie Bacon & Anouk Lacasse
Éditions : Boomerang, 2014
ISBN : 9782895957362
3 à 1000 ans

Pour acheter ce fantastique livre, cliquez ici :