What are you looking for?

Babar célébré par l’Orchestre symphonique de Montréal

L’OSM propose chaque année, une programmation jeunesse afin de faire découvrir la musique classique aux plus jeunes.
Le 15 mai dernier, on m’a invitée à assister au concert de l’Orchestre Symphonique de Montréal qui présentait « Le voyage de Babar & autres escales ». La nostalgie s’est emparée de moi et j’étais vraiment excitée (c’est peu dire) de retrouver Babar l’éléphant que j’aimais tellement quand j’étais enfant.

L'univers de BabarJe n’ai pas emmené ma fille de 3 ans, car sur le site ils suggéraient pour enfants de 5 à 12 ans et j’étais pas certaine qu’elle tiendrait en place pour écouter. Après y être allée, je dois avouer que j’avais tort ! J’aurais pu et dû l’emmener, elle aurait plus qu’adoré. Les spectacles pour enfants durent tout au plus 1h – 1h15 et comme notre attention est captée d’un médium à un autre, tout le monde reste facilement captivé. Quand je dis d’un médium à un autre, c’est qu’en fait, il y avait les comédiens Sophie Cadieux et Pierre Brassard qui narraient l’histoire de Babar, ponctué de morceaux joués par l’orchestre sous la direction de la chef assistante de l’OSM Dina Gilbert et qu’à un certain moment donné, il y a eu des projections d’images animées tirées de l’album original publié en 1932. J’ai adoré, les enfants autour de moi ont beaucoup ri, ont été surpris, étaient assis sur le bout de leur banc et avaient les oreilles bien tendues tout d’un coup qu’ils entendraient les pas d’un vrai éléphant… La prochaine fois, c’est certain que j’emmènerai ma fille et je vous invite à faire de même avec les vôtres.

Les avantages de l’expérience

Y a beaucoup d’avantages à les initier en bas âges à aller voir des films, spectacles, concerts, pièces de théâtre et autres :

•   Stimulation de l’imagination,
•   Stimulation de la capacité à s’émerveiller,
•   Valorisation des métiers du domaine artistique,
•   Ouverture à la découverte d’autres cultures et de l’inconnu,
•   Stimulation de la sensibilité,
•   Stimulation de leurs facultés cognitives,
•   etc.

Mais, au-delà de tout le bien que ça peut faire sur le développement de l’enfant, reste qu’aller voir un film ou assister à un concert est une expérience extraordinaire que vous leur offrez. C’est des moments chers, de qualité et pas forcément hors de prix. Par exemple, l’OSM se produit quelques fois par été à l’extérieur dans les parcs de Montréal, il y a aussi des journées où le cinéma pour enfants coûte trois fois rien ou est même gratuit à l’extérieur, y a des festivals de toute sorte qui proposent des calendriers hyper intéressants et diversifiés , y a des expos totalement gratuites pour les jeunes, etc. Sincèrement, avec l’été qui débutera sous peu, vous n’aurez pas de difficulté à trouver des activités, peu importe le pays ou la région où vous demeurez.

Babar – LES LIVRES !

Le voyage de Babar - Babar célébré par l'Orchestre symphonique de MontréalEn novembre dernier, Hachette a sorti 4 nouvelles éditions avec couverture rigide des aventures du Roi des éléphants qui se vendent 9,95$ chacune, une aubaine ! Sachant que j’allais voir le concert portant surtout sur Le voyage de Babar, j’ai voulu me remettre dans l’ambiance et j’ai lu celui-là et Babar en famille.
Verdict : wow, j’ai été surprise par des histoires un peu différentes de celles que j’avais lues. En fait, j’ai réalisé que ces histoires sont bien empreintes de l’époque où elles ont été écrites, c’est-à-dire les années 30. Dans la même lignée que les oeuvres d’Hergé ou Morris, on les a tous lus quand on était enfant même si Lucky Luke fumait gros comme une cheminée (années 40) et que Tintin véhiculait des préjugés racistes (Tintin au Congo publié en 1931). Je pense que ça n’enlève rien à l’oeuvre et même que ça peut faire en sorte que des discussions aient lieu. Tant mieux ! On n’effacera pas l’histoire et c’est important d’en parler, même que ça favorise une plus grande ouverture et sensibilité chez l’enfant.
Aussi, j’avais terriblement hâte de recevoir ces livres et de les lire et je n’ai pas été déçue. Les illustrations vintages que je trouve si jolies me plongent dans la nostalgie et semblent beaucoup plaire à ma fille. Babar continuera d’être raconté dans ma maison, à mon grand bonheur !

Mais, d’où vient cet éléphant? Écoutez la courte vidéo avec Laurent de Brunhoff, le fils du créateur qui a repris l’oeuvre de son père après sa mort.

Le voyage de Babar
Jean de Brunhoff
Éditions : Hachette, 2015 (N.Ed)
ISBN : 9782013986014

Babar – LES MAGAZINES !

Magazine Babar / Babar célébré par l'Orchestre symphonique de MontréalBabar a aussi un magazine à son effigie pour les 2 à 5 ans chez Bayard Magazine et j’avoue être tombée en amour avec cette formule. J’entends par « magazine » quelque chose qui ressemble à un album d’histoires à couverture souple croisé avec un livre à colorier et un cahier d’activités, sans pubs et conçu pour les enfants. On est loin de la formule des magazines à potins, rassurez-vous. Vendu sous forme d’abonnement mensuel ou séparément, il contient des histoires, des imagiers, des jeux, des coloriages et même des autocollants (le contenu de chaque numéro varie selon le thème mis en avant). Apprendre en s’amusant avec un personnage aussi sympathique que Babar, y a juste rien de mieux ! Et, pour le prix de l’abonnement de 12 magazines (1/mois pendant 1 an), c’est une méchante belle affaire : 62,95$ (c’est 5,25$ par numéro, yahou !) ! C’est surtout que chaque mois, sans avoir eu à vous déplacer, votre enfant recevra quelque chose juste à lui avec lequel il pourra découvrir et s’amuser. Il s’apporte facilement partout et vous pourrez le conserver pour relire les histoires.

Pour en feuilleter un exemplaire, c’est par ICI.

> >> Pour vous abonner au Magazine Babar, CLIQUEZ ICI !

Bayard jeunesse Canada propose aussi des produits dérivés de Babar et pour visiter leur boutique en ligne C’EST ICI !

Pour vous procurer les albums, c’est ici :

– Publicité –
Série Jeux d'enfants

Facebook Pagelike Widget