What are you looking for?

Cathon se lance : Les ennuis de Lapinette

Moi qui ai l’habitude du fashionably late, c’est plutôt awkwardly early que je me suis rendue au lancement du premier album jeunesse de Cathon, vendredi dernier, à la librairie Le port de tête. Avant l’arrivée de l’artiste – quand je dis awkwardly… –, j’ai pu prendre le temps de bouquiner dépenser en masse. Je suis ressortie de là avec un essai sur la BD et, bien entendu, Les ennuis de Lapinette.

Lapinette et ses amis escargots, par Cathon! Photo : commedesgeants.com

Cathon en littérature jeunesse

En commençant : wow! Comme des géants est une toute jeune maison, mais elle aura réussi à faire sa marque très rapidement en matière de beaux livres. Les superbes teintes de la forêt imaginée par Cathon me rappellent le travail de coloration qu’elle avait réalisé pour la réédition en format géant du Paul à la campagne de Michel Rabagliati, à La Pastèque.

Je connaissais donc Cathon pour l’ensemble de son œuvre en bande dessinée (Les cousines vampires, La liste des choses qui existent), qui me plaisait. Je trouvais important d’aller saluer l’artiste; le passage au jeunesse, lorsqu’il est bien fait, est quelque chose que je respecte beaucoup.

Les bottes d’eau dans les plats

Lapinette adore sortir à l’extérieur les jours de pluie, et ça tombe bien : il mouille. Elle enfile son imper’ jaune, ses Hunter dernier cri, et elle sort marcher dans les bois. Tout au long de son parcours, elle croisera d’autres animaux qu’elle tentera de sortir du pétrin tour à tour… mais en vain. En effet, les personnages en question lui répondront, avec un peu plus de tact que moi : « mêles-toi don’ d’tes affaires ». Aucun d’entre eux n’avait réellement besoin de son aide, et Lapinette se sentira de trop. Mais il faudra s’y faire… parce qu’il y a bel et bien des jours comme ça. Heureusement, elle parviendra à accomplir une bonne action sans faire de gaffe et, ainsi, à oublier ses futiles ennuis.

Vous aurez compris qu’il s’agit d’un livre pour un public de trois ans et plus. J’ai un faible pour les albums illustrés avec plusieurs niveaux de lecture, qui s’adressent autant aux enfants qu’aux adultes. Je mentirais, donc, si je disais que j’allais lire et relire Les ennuis de Lapinette toute seule chez moi. Mais je le présenterai assurément de face dans la section jeunesse de la bibliothèque du salon. Bien joué, Cathon!

*

Je n’étais malheureusement pas en studio lors du passage de Cathon à Bédéphilement vôtre, mais vous pouvez écouter l’entrevue en cliquant ICI. Et pourquoi ne pas répondre à la question de la semaine que nous vous avions posée : qui est l’artiste de bande dessinée que vous aimeriez voir faire le saut du côté de la littérature jeunesse?

Les ennuis de Lapinette
Cathon
Éditions : Comme des géants, 2015
ISBN : 978292433215-3
À partir de 3 ans.

Pour acheter cet album illustré, cliquez ici :