What are you looking for?

Drôle d’oiseau – découvrir les expressions

Wow ! On voudrait suivre ce drôle de petit dans toutes les aventures que la vie lui présentera, on voudrait assister à chacune des découvertes qu’il fera. (Une suite svp?!)

En apercevant la couverture, j’entendais la voix du petit garçon murmurer « aller, aller, vole, vole » en faisant aller impatiemment ses bras de haut en bas. Et déjà je m’étais attachée à ce drôle de petit bonhomme qui me faisait rigoler de par sa charmante naïveté…

« Diego est un petit garçon curieux et intelligent. Il est assailli de doute le jour où madame Manolita, sa voisine, lui dit en le regardant : « Tu es vraiment un drôle d’oiseau ! »

Drôle d’oiseau - découvrir les expressionsC’est précisément à la suite de ces mots que son aventure débute. Diego enfilera son équipement de super explorateur et tentera par tous les moyens de résoudre ce mystère. Il se plongera dans le monde des oiseaux : on le trouvera tantôt juché dans les arbres, jumelles au cou, puis le nez plongé dans les livres à la bibliothèque. Plus tard, chez un oncle à faire de drôles d’expériences. On se demande alors s’il tentera l’expérience ultime?

L’auteure nous offre un texte rempli d’humour qui nous replonge dans l’essence même de l’enfance. Non seulement le personnage principal est hyper attachant de par son insouciance et franchement, en observant ses mimiques de plus près j’ai eu l’impression d’y reconnaître le visage de tous ces enfants que je côtoie au quotidien à l’école et qui ensoleillent mes journées. L’auteure parvient même à nous faire apprécier l’imposante et intimidante Mme Manolita ainsi qu’Hulk, son petit chien complexé. Aussi, je ne peux omettre de mentionner que les illustrations sont absolument magnifiques. L’illustratrice semble s’amuser avec les différentes nuances de noir et de blanc, ainsi qu’avec toute la palette de couleurs. Le résultat est tout simplement superbe visuellement. Mais, c’est finalement au personnage que le lecteur s’attache, ses mimiques sont si rigolotes, sa passion, sa soif de savoir et de trouver une réponse à sa question se traduisent dans ses moindres gestes. Il vit intensément et toutes ses réactions, sans exception, sont exagérées, ce qui le rend irrésistible, mais surtout unique. Ce petit garçon représente « purement » l’enfance. 

Ce qu’en pense l’orthophoniste…

1. La typographie

L’orthophoniste en moi adore que Bonilla y ait intégré des typographies différentes, des collages et des textures. Cette originalité permet de sensibiliser les enfants à différents concepts de l’écrit qui leur seront fort utiles dans un futur bien proche. Par exemple, cet album nous permet de les exposer à différentes façons d’écrire une même lettre. Aussi, à plusieurs endroits dans l’album, l’accent est mis sur des onomatopées (bruits d’animaux). On y retrouve aussi plusieurs chiffres écrits. Bref, amusez-vous à attirer le regard de vos tout-petits sur l’écrit. Cet album est absolument idéal pour travailler/stimuler plusieurs concepts de la conscience de l’écrit et de la fonction de l’écrit.

2. Les expressions comme drôle d’oiseau

C’est toutefois l’occasion que nous fournit cet album de découvrir les merveilleuses expressions de notre langue qui excite autant l’orthophoniste en moi. Amusez-vous à repérer les expressions que vous utilisez au quotidien qui contiennent des animaux, partagez-les à vos enfants et demandez-leur de deviner ce qu’elles peuvent bien signifier. Surtout, sortez vos pinceaux, vos crayons, déroulez le papier et amusez-vous à illustrer ces expressions. Vous verrez, le résultat peut être franchement rigolo. 

Drôle d’oiseau !
Bonilla Rocio
Éditions : Bayard Canada, 2015
ISBN : 9782895796848

Pour vous procurer l’album, cliquez ici :