What are you looking for?
28 juin 2016

Josué & Ivan : deux histoires riches en émotions !

Étrange parfois les hasards de la vie. Je viens de lire l’un après l’autre deux romans dont les histoires diffèrent complètement et pourtant j’ai ressenti, à leur lecture, les mêmes émotions. Qu’ont en commun L’arbre de Josué et Ivan le seul et unique? À priori rien du tout puisque le premier est un roman assez dur qui parle d’un adolescent avec une famille dysfonctionnelle; une mère alcoolique et un père très violent. Josué habite une caravane en Arizona, le long de la route 66. Il est muet sans que l’on sache si c’est un choix ou une réelle incapacité. Il passe le plus clair de son temps à fuir dans le désert pour rejoindre un refuge qu’il s’est lui-même créé dans une caverne. Plus il se tient loin de sa mère et surtout de son père, mieux il se porte. Il ne peut compter que sur lui-même, c’est ce qu’il a toujours fait.

Le seul et unique Ivan - Deux histoires riches en émotionLe second raconte l’histoire d’Ivan, un gorille, enlevé tout jeune avec sa sœur jumelle qui n’a pas survécu et qui vit depuis dans un petit cirque à l’intérieur d’un centre commercial qui n’a plus la cote depuis longtemps. Ivan se rappelle peu de choses de sa vie d’avant et de toute manière, à quoi bon, puisqu’il est prisonnier derrière une épaisse cloison de verre. Il est entouré de Stella, une vieille éléphante à la mémoire sans pareille et de Bob un chien errant qui s’est joyeusement invité parmi eux. Il y a aussi Julia, la fille du concierge qui vient le regarder dessiner, parce que oui, Ivan dessine. C’est un artiste. Ces dessins sont même à vendre à la boutique souvenir. La petite troupe vit somme toute assez paisiblement jusqu’au jour où arrive Ruby, une jeune éléphante. Effrayée par sa situation, la nouvelle venue bouleverse le quotidien du petit cirque.

2 romans, beaucoup d’émotions

Pourquoi vous parler de ces deux titres en même temps? Eh bien parce que leur lecture a suscité chez moi, les mêmes émotions. Pour les deux, autant pour Josué que pour Ivan, j’ai eu peur. Je me suis inquiétée aussi. J’ai espéré que ce qui me semblait sans espoir, l’amélioration du rapport mère-fils pour Josué et le sauvetage pour Ivan, puisse tout de même se réaliser.

L'arbre de Josué - Deux histoires riches en émotionCe qui marque? Dans les deux cas, on retrouve le même ton honnête du narrateur (l’adolescent et le gorille), aucun des deux ne se fait d’idée sur sa situation et sur la possibilité que celle-ci s’améliore. On y trouve aussi la même voix de la part des auteures; des récits sans mièvreries, sans fausse pudeur, uniquement un point de vue réaliste, lucide sur la vie de leurs personnages. Toutes les deux mettent en scène la cruauté des hommes, qu’elle soit consciente ou non, envers leurs semblables ou envers les bêtes. Et c’est plus fort que nous, on espère voir l’humanité reprendre le dessus.

Tout ça vous semble noir? Sans espoir? C’est ce qui m’a semblé aussi, à certains moments, mais la vie nous réserve parfois des surprises… des gens qui tout à coup ne se mêlent pas de leurs affaires et qui changent le cours des choses.

Si le texte de Sonia K.Laflamme s’adresse aux 14 ans et plus, celui de Katherine A. Applegate peut être lu par les plus jeunes, à partir de 11 ans selon l’éditeur, mais les plus jeunes, bons lecteurs, pourront apprécier. En ce qui me concerne, l’un comme l’autre, je les ai lus d’un trait, happée que j’étais par la vie des personnages principaux. Je voulais savoir, j’avais besoin de savoir… et je n’ai pas été déçue !

L’arbre de Josué
Sonia K. Laflamme
Éditions : Bayard Canada, 2016
ISBN : 9782895797258
14 ans et plus.

Le seul et unique Ivan
Katherine A. Applegate
Éditions : Seuil, 2015
ISBN : 9791023502886
10 ans et plus

* P.-S. Le seul et unique Ivan était finaliste pour le Prix jeunesse des libraires du Québec pour le volet 6-11 ans hors Québec, c’est dire à quel point il est excellent ! 

Pour vous procurer ces 2 romans qui vous feront vivre beaucoup d’émotions, c’est par ici :