What are you looking for?

Tyranono : une préhistoire d’intimidation

Quel enfant n’aime pas les dinosaures ? Nous nous entendons pour dire que c’est un thème qui marche à tout coup ! C’est donc gagnant d’utiliser un personnage préhistorique au coeur d’une histoire bien actuelle. Nous parlons ici d’intimidation, et je peux vous dire que ce n’est pas le sujet le plus facile à aborder avec les enfants. J’ai beaucoup plus de facilité à aborder le propos avec mes grands de 10-12 ans que lorsque j’étais à la maternelle. Et puis, j’ai découvert Tyranono !

Tyranono une préhistoire d'intimidationJe travaillais alors il y a 3 ans à élaborer les fameux plans de lutte contre l’intimidation, ce que toutes nos écoles possèdent maintenant. Nous nous questionnions à savoir quand devait être le meilleur moment pour aborder le sujet en classe. Et voilà que je tombe sur ce bijou, Tyranono : une préhistoire d’intimidation, écrit par Gilles Chouinard et illustré par Rogé. C’est de façon très habile que le sujet est abordé alors que Tyrano, un petit garçon timide se fait intimider par Tyran et ses amis de classe. Il est toujours laissé de côté, on lui crie des noms et on lui vole son bonnet. Mais un évènement tragique permettra à Tyrano de sauver la vie de Tyran et de gagner son respect. Ces derniers seront maintenant liés et le cycle de l’intimidation cessera.

J’ai adoré la prémisse de l’histoire, car nous pouvons vraiment relever toutes les caractéristiques de l’intimidation avec les enfants. La suite est un peu plus fantaisiste, mais c’est ce qui permet de faire fonctionner la magie des contes avec les petits. Les illustrations de Rogé sont tout simplement magnifiques; j’adore que ce ne soit pas nécessairement rempli de couleurs vives puisque c’est doux et peu chargé. Le texte est simple, ce qui permet de reconstituer rapidement l’histoire avec les plus petits.

Tyranono : Les idées du prof

Avec les petits, il est possible de photocopier quelques illustrations et de demander de reconstituer le récit dans l’ordre. Les enfants adorent manipuler les images et cela leur permet de se préparer à l’écriture et à la lecture. Il est aussi possible de prendre ces images et leur demander ce qui s’est passé avant ce moment dans l’histoire et ce qui arrivera après. On peut également le faire lors de la lecture : nous arrêtons et nous leur demandons de prédire la suite. Ça se prête bien après avoir décrit l’intimidation que vit Tyrano, puisque les enfants s’imaginent qu’il va changer d’école ou qu’il va en parler à un adulte.

Tyranono une préhistoire d'intimidation

C’est aussi possible de faire cet arrêt avec les grands. Comme le reste est un peu plus fantaisiste, on peut leur demander d’écrire une suite et de l’illustrer. On peut également leur demander de ressortir les caractéristiques de l’intimidateur et de l’intimidé. Lorsqu’ils auront identifié ce qui caractérise l’intimidation, on demande de rédiger une lettre à Tyrano ou à Tyran pour lui donner des conseils sur ce qu’il devrait faire dans cette situation. Nous réinvestirons les apprentissages sur les étapes pour dénoncer et nous aurons une belle occasion de travailler l’écriture !

En terminant, je vous invite à découvrir les 3 autres volets de la série : le Tyranono nez rouge (2013), Tyranono de Bergerac (2013) et le tout récent Tyranoé (2016).

Tyranono : une préhistoire d’intimidation
Gilles Chouinard & Rogé
Éditions : De la Bagnole, 2012
ISBN : 9782897140229

Pour vous procurer les albums de Tyranono, cliquez ici :

La boite à pitons