What are you looking for?

Madame le Lapin Blanc – Ceci n’est pas un lapin de Pâques!

C’est Pâques dans quelques jours et je me devais d’écrire un article sur le thème!

Je me suis donc mise en chasse d’un livre (et non d’un coco!) inspirant et original. Et là, ce matin, lors d’une animation dans une bibliothèque scolaire, je le vois, trônant fièrement sur le présentoir : un livre de lapin!… mais qui n’a aucun lien avec Pâques… Zut.

Conquise et faisant abstraction de mon intention de départ (l’an prochain, je vous ferai un superbe article sur les livres de Pâques, promis!), je vous présente donc Madame le Lapin Blanc, de Gilles Bachelet. À vous de vous creuser le coco pour trouver un lien pour le présenter à vos élèves ou de vous lancer simplement comme ceci :

–  Aujourd’hui, je vais vous lire une histoire de lapin!

– De lapin de Pâques?

– Non.

– Ah…

Vous oublierez très vite ces deux secondes de doute et d’incompréhension collective lorsque vous plongerez dans l’album, qui est, en fait, le journal de la femme de Lapin Blanc, le lapin pressé dans le conte d’Alice au pays des merveilles.

Madame Lapin ressemble à la majorité des mamans. Au-dehors, elle est aimante et dévouée pour sa famille. Ses écrits nous révèlent toutefois qu’elle est souvent exaspérée, inquiète et qu’elle ne demande qu’à être aimée et considérée davantage.

Cet album est parfait pour souligner les 150 ans de la célèbre histoire d’Alice et en faire un projet de classe. Il peut être utilisé de plusieurs façons :

En approfondissant d’abord le conte à l’aide d’autres livres, de films, et en bouclant la boucle avec cet album.

Ou

En lisant d’abord l’album et en laissant les enfants saisir le dixième du message. Vivre ensuite le projet Alice et relire l’album à la toute fin, afin que les élèves constatent tout ce qu’ils n’avaient pas remarqué sans les connaissances nécessaires. C’est d’ailleurs un bon moyen de leur faire prendre conscience des impacts positifs d’être un peu cultivé!

Les illustrations de Bachelet sont, comme toujours, représentatives de son grand talent. On reconnaît vite sa palette, son humour et son sens du détail. En animant, laissez-les observer. Le sens du texte est grandement enrichi par les illustrations où l’on peut découvrir de nombreuses références au pays d’Alice.

   Cet album peut servir de prétexte pour approfondir les caractéristiques du journal intime, genre littéraire prisé des préadolescents.

   La double page où sont présentées les « 100 façons d’accommoder les carottes » est une amorce parfaite pour inventer des recettes. En effet, en choisissant un plat, les enfants peuvent écrire (seuls ou en équipes) les étapes à suivre pour en arriver au produit final présenté dans l’histoire. Ils peuvent aussi émettre une hypothèse sur le nom du plat et connaître le nom donné par l’auteur à la fin du projet. Que ce soit avec les carottes « Le chapeau de ma grand-mère » ou les carottes « Sauvez Willy », je vous promets un moment plaisant de rigolade avec vos apprentis-chefs cuisiniers.  Et tant qu’à étirer la sauce (!!!), recréez les plats en pâte à modeler, pourquoi pas?

   Aux dernières pages, on découvre que Lapin Blanc fouine dans le journal de sa douce lapine. Il découvre ainsi que c’est l’anniversaire de sa dulcinée, en plus de tous les espoirs qu’elle nourrit envers lui. Sans texte, ces illustrations parlent d’elles-mêmes. Vous pouvez proposer aux enfants d’écrire quelques lignes pour offrir un espace aux pensées de Monsieur Lapin et mettre en mots la fin de l’histoire.

   Finalement, vous pouvez travailler l’extrait du journal de madame (ci-dessous) et discuter de ce qu’est vraiment « l’ordinaire ». Comparer notre ordinaire avec le sien. Vous pouvez bâtir une petite argumentation (ou une production orale!) pour prouver à madame Lapin Blanc que sa vie est extraordinaire!

Je vous laisse sur ces mots de l’auteur du livre qui nous présente « la face cachée d’un pays où l’on ne trouve pas que des merveilles. »

« J’aurais tant aimé écrire. Inventer des histoires pleines de lieux merveilleux et de personnages extraordinaires. Mais comment trouver l’inspiration dans un quotidien si monotone? »

Madame le lapin Blanc
Gilles Bachelet
Éditions : Seuil, 2012
ISBN : 9782021092776
9 à 12 ans

Pour acheter cet album, cliquez ici :