What are you looking for?
21 février 2018

Au royaume du prince de Motordu, les mots font la fête !

Une invitation princière

Oyez, oyez, gentes dames et gentilshommes ! Ayant ouï dire que certaines personnes n’auraient pas encore dégusté les belles lisses poires de sa culture, le prince de Motordu vous convie à un grand festin en son chapeau. Au menu du jour, il y aura du boulet rôti, de la purée de petit bois, des pattes fraîches à volonté et des suisses de grenouilles. À l’heure du dessert, braises du jardin et confiture de murs de la maison trôneront sur son bateau d’ami vert cerf, en plus des 38 rougies que tous et toutes seront invités à souffler avec lui. De belles lisses poires suivront en soirée.
RSVP

Le prince de Motordu

Eh bien voilà, je vous lance cette invitation, bien sûr au nom du prince. Je l’adresse aux connaisseurs de longue date (38 ans, ce prince, tout de même !), qui pourraient vouloir s’offrir une nouvelle visite du chapeau, tout comme aux non-initiés. Vous souhaiteriez peut-être y répondre par l’affirmative mais n’êtes pas assez intime avec le prince pour prendre votre décision? Voici quelques détails qui pourront vous y aider.

La naissance d’un prince pas comme les autres

Le prince de Motordu est né en 1980 des plumes d’écriture et de dessin de Pierre Elie Ferrier, dit Pef. Selon l’auteur, Pef pourrait aussi signifier « Petit écrivain francophone », « Parfait enfant fou », ou encore « Pélican ému fragile » (SOURCE). On voit déjà le genre du personnage ! Pef, donc, invente un prince d’allure comique, qui n’a rien de conventionnel. Un charmant prince, tout de même, qu’il habille d’un blue-jean, d’une paire d’espadrilles, d’un rideau en guise de cape posé sur une chemise verte à pois noirs, et qu’il coiffe d’un magnifique château sur la tête. Il l’installe en son royaume, le « chapeau » de Motordu, et lui met en bouche des mots tordus, comme de bien entendu, en illustrant à la lettre ce langage qui ne cesse de déraper. Ainsi, ce qui pourrait empêcher la compréhension du texte est mis en lumière dans chacune des illustrations.

La belle lisse poire du prince de Motordu

Tout comme lui, tous les membres de sa famille mélangent les mots en parlant. Il s’agit de son père, le duc S. Thomas de Motordu, de sa mère, la comtesse Carreau-Ligne de Motordu, de sa femme, la princesse Dézécolle, traîtresse d’école, et de leurs enfants, un petit glaçon, Nid-de-Koala, et une petite bille, Marie-Parlotte.

Une première belle lisse poire

La belle lisse poire du prince de Motordu

En 1980, donc, Pef publie la première d’une longue série de belles lisses poires et l’intitule à juste titre : La belle lisse poire du prince de Motordu (dites le titre à voix haute, c’est encore plus savoureux). Si l’on veut lire une seule histoire, celle-ci aurait avantage à être abordée d’abord, pour bien comprendre toutes les autres. Un prérequis, en quelque sorte, et ça tombe bien, car elle s’adresse à un jeune public, à partir de 3 ans. La version suggérée ici est accompagnée d’un CD d’environ 12 minutes où Pef lui-même raconte l’histoire, sur un fond musical aussi amusant que le sont les jeux de mots et les images. Un petit jeu d’écoute suit.

La belle lisse poire du prince de Motordu (Avec CD)
Pef
Éditions : Gallimard Jeunesse, L’heure des histoires, 2014
ISBN : 9782070660698
De 3 à 7 ans

Un panier de belles lisses poires

Il est à parier qu’après avoir savouré une telle lisse poire, vous en redemanderez. Eh bien, voici ce qu’il vous faut : Les plus belles histoires du prince de Motordu, publié chez Gallimard Jeunesse dans la merveilleuse collection « Le trésor de l’heure des histoires ». Le recueil de 96 pages comprend, outre La belle lisse poire du prince de Motordu, les cinq titres suivants : Le petit Motordu; Motordu papa; L’ami vert cerf du prince de Motordu; Le voyage en bras long de la famille Motordu; Motordu et Rikikie. Gallimard classe ce « trésor de Motordu » comme étant d’intérêt jusqu’à l’âge de douze ans, c’est dire que le livre peut vraiment bien vieillir avec les enfants.

Les plus belles histoires du prince de Motordu
Pef
Éditions : Gallimard Jeunesse, Le trésor de l’heure des histoires, 2014
ISBN : 9782070660889
De 8 à 12 ans

Pistes pédagogiques pour vous amuser en compagnie du prince

Les plus belles histoires du prince de Motordu

Après toutes ces années d’existence, le prince de Motordu n’a plus à démontrer son intérêt pédagogique. Cette citation du philosophe français Marc Soriano en témoigne éloquemment : « En apparence impertinents et anti pédagogiques, les livres de Pef se sont révélés au contraire efficaces et novateurs en pédagogie. Grâce à eux, le jeune lecteur n’a plus peur du langage. En jouant avec lui, il apprend à s’en rendre maître ».

Les nombreux documents présentant des pistes et des activités qui sont disponibles sur le Web font également foi de cet attrait pédagogique. À commencer par la fiche produite par Gallimard jeunesse, riche de 14 pages (9 sont photocopiables), qui porte sur quatre albums, dont trois se retrouvent dans le recueil ci-dessus. En plus de décrire l’auteur et l’intérêt de son ɶuvre, cette fiche propose plusieurs activités centrées sur les jeux de langage.

Voyez également cette trousse consacrée à La belle lisse poire du prince de Motordu, qui offre en plus du matériel pour réaliser quelques jeux de société.

De retour à l’invitation princière

Commencez-vous à avoir l’eau à la bouche? Empressez-vous de répondre à l’invitation princière et de vous y rendre avec tous les petits glaçons et les petites billes de votre entourage. Les belles lisses poires de Motordu sont délectables et son chapeau, bien vaste et agréable à visiter. D’ailleurs, qui n’aime pas faire un tour du chapeau?

Pour vous procurer les livres du prince de Motordu, c’est par ici :