What are you looking for?
3 avril 2017

« Les vieux livres sont dangereux » – Collection Noire

MA-LA-DE ! Je viens de le poser… en fait je l’ai déposé plus d’une fois ce livre en le lisant… parce qu’il fait peur en rack à essuie-tout (faut rester poli, et petit hommage à Pérusse !).

En effet, Les vieux livres sont dangereux de François Gravel est un roman d’horreur on ne peut plus fidèle au genre. L’auteur délivre une méga dose de macabre, et c’est efficace à souhait !

Mathieu, s’étant « légèrement » assoupi pendant son cours de français, se voit envoyer en punition à la bibliothèque. Mais est-ce vraiment une punition ou Mathieu se dirige-t-il droit vers le pire cauchemar imaginable?!

Une fois rendu devant la bibliothèque : De retour dans 15 minutes, peut-il lire sur la porte.

Les vieux livres sont dangereux, François Gravel Collection NoireArrive enfin un tout petit monsieur que Mathieu ne semble jamais avoir vu à l’école (déjà, c’est louche, je stresse !) : « Je m’appelle Viateur. Viateur Leclerc. Si vous ne m’avez jamais vu ici, c’est que je reviens de… d’un congé de maladie. Un très long congé. J’ai longtemps été professeur ici, puis je suis devenu bibliothécaire à la fin de ma carrière. » Pourquoi ce type a-t-il besoin de se justifier? Et POURQUOI avoir fermé à la clé la porte de la bibliothèque? Une porte que Mathieu n’avait encore jamais remarquée… (mais cours Mathieu, cours !)

Sans perdre de temps, Viateur (je ne peux le nommer monsieur Viateur, je le déteste trop cet abruti ! Attendez un peu de lire…) offre un emploi de fin de semaine à Mathieu. À la bibliothèque, bien entendu. Le samedi, quand l’école est déserte.

(Dis non Mathieu !)

Il dit oui. Misère. Mais quel enfant aurait craché sur un emploi qui offre vingt dollars par heure?

Attendez un peu de voir son nouvel environnement de travail ! Et ce travail, en quoi consiste-t-il me demandez-vous? L’infâme Viateur feuillet un très vieux livre et explique : « Tu devras en faire autant pour chacun des livres avant de le ranger dans sa boîte. On ne sait jamais ce qui peut se cacher dans ces vieux bouquins. Ne perdez pas votre temps à les lire […] Ils pourraient vous mettre de drôles d’idées en tête. » Aussitôt, Viateur quitte la pièce en promettant d’être de retour à midi pour remettre à Mathieu un masque pour éviter d’inhaler trop de poussière, ainsi qu’un sandwich, pour le lunch.

Mathieu se met à l’ouvrage. Cependant, dans un livre entièrement consacré à l’embaumement des singes, Mathieu découvre quelques anciennes photos de garçons. Il reconnaît des clichés d’élèves de la toute première promotion de l’école, qui remonte à 1909. Mais que font-elles là?

Les heures passent et le bibliothécaire ne revient pas. Huit heures du soir… Mathieu commence à inspecter la pièce et voit une porte en bois très basse. Il réussit avec beaucoup d’efforts à briser le cadrage de la porte. Il entre (non, mais vraiment mon pauvre Mathieu, ne sais-tu pas que la curiosité a tué le chat?) et se retrouve dans un endroit qui ressemble à ce qu’il s’imagine être une boutique de taxidermiste ! Puis, il fait exactement comme je l’aurais fait, il déguerpit.

Mais Mathieu est loin de se douter qu’il n’est vraiment pas au bout de ses peines. À ce moment, les néons s’éteignent, les uns après les autres (je lisais debout à ce stade de l’histoire !). Mathieu se recroqueville sur le plancher et s’endort, déshydraté… Je n’en dis pas plus ! Mais la fin, LA FIN ! Quand cet éditeur promet un récit d’horreur, prenez-le au mot ! Une chose est certaine chers lecteurs : certains anciens élèves ne sont jamais ressortis vivants de cette école, en fait ils ne sont simplement jamais ressortis… à vous de découvrir le dénouement à donner froid dans le dos !

La collection Noire

La collection Noire chez La courte échelle propose des récits hyper captivants faisant honneur aux plus populaires récits d’horreur, d’enquêtes et de suspens pour de jeunes lecteurs. Les trois niveaux de lecture qui forment l’ensemble des romans de la collection sont idéals pour satisfaire l’ensemble des lecteurs du début du primaire jusqu’à… bien, pourquoi s’arrêter? Autre point fort positif : une maquette et mise en pages attrayante, au goût du jour et bien réfléchi pour le type de roman.

L’agence Mysterium – l’étrange cas de madame Toupette, Collection NoireCe roman, pour lecteurs à partir de 9 ans, est un divertissement assuré pour les amoureux de frissons ! Et pour les plus vieux, je vous mets au défi de ne pas avoir la chair de poule… à lire de suite !

Pour ma part, je plonge sans plus tarder dans l’autre nouveau titre de la collection, L’agence Mysterium – l’étrange cas de madame Toupette, écrit par Alexandre Côté-Fournier.

Bonne lecture… vous allez dormir avec les lumières allumées ce soir ! 

Les vieux livres sont dangereux
François Gravel
Éditions : La courte échelle, collection Noire
ISBN : 9782897740535
À partir de 9 ans 

Pour vous procurer les romans d’horreur de la Collection Noire, cliquez ici :