What are you looking for?
16 avril 2018

Le livre dont VOUS êtes le héros : Les héros de ma classe

Très tôt dans la vie, nous avons appris à faire face à l’adversité. En fait, je me souviens que, dès le primaire, les ennuis ne faisaient que commencer. Il ne suffisait souvent qu’un mot de trop ou qu’un geste inapproprié pour que l’on soit affûté de l’un des noms les plus ridicules qui soit, puis condamné à le porter jusqu’à la fin de nos jours (non, mais qui voudrait porter le surnom de « Bobette » pour le restant de sa vie?) Si tu voulais survivre dans la cour de récré, deux choix s’offraient à toi : soit tu faisais partie de l’élite, ceux pour qui l’on voue respect et admiration, soit tu te camouflais, en espérant passer ton année sans trop attirer l’attention, de peur d’être la risée de tous.

Ces conseils, les enfants de la classe d’Annie dans Les héros de ma classe ne les ont clairement pas suivis. Mais qu’à cela ne tienne, c’est leur jour de chance : tu arrives à point pour les aider. Et, le mieux dans tout cela, c’est que c’est toi, lecteur, qui prend tous les risques : celui d’être humilié, puni, gravement blessé, voire pire encore ! Tout dépend, bref, de ce que tu vas décider. Car, après tout, c’est toi, LE VRAI HÉROS de la classe !

Portrait de véritables héros : fous rires, phobies et envie de pipi

Les héros de ma classe - fous rires, phobies et envie de pipiLes héros de ma classe ne fait pas appel à des héros en collant ou en uniforme prêts à sacrifier leur vie pour celle des citoyens. Ces héros, Jocelyn Boisvert les a dénichés dans les lieux les plus communs, dans des situations que l’on croirait banales, mais qui sont si importantes pour les enfants de cet âge. Que ce soit une envie pressante, un exposé qui tourne au cauchemar ou, pire encore, LE TERRIBLE JOUR du vaccin, chaque enfant, quel qu’il soit, est un héros en soi. Son héroïsme ne repose donc pas sur un fait extraordinaire, mais plutôt sur sa débrouillardise. Et c’est ce que la collection Les héros de ma classe encourage plus que tout : être en mesure, à partir de situations fictives, de s’adapter et de se débrouiller, dans une ambiance tout à fait loufoque !

Le concept DONT VOUS ÊTES LE HÉROS (ou presque)

La collection Les héros de ma classe propose de suivre les aventures (individuelles) de 24 élèves de la classe d’Annie (actuellement, il y en a seulement six). « Ils sont gentils, allumés, curieux, indisciplinés, tannants, hypocrites… » Présentés de cette façon, ces élèves nous préparent aux pires des scénarios… Étonnamment, Jocelyn Boisvert dépasse nos attentes en y ajoutant sa touche d’humour absurde et complètement déjanté qui, au final, fait la force de cette collection. Bien que chaque enfant de la classe d’Annie ait une personnalité forte, ils vivent tous des situations connues des enfants du primaire. Une belle façon de faciliter l’identification du lecteur au personnage représenté, et donc, d’augmenter son plaisir de lire !

Le livre dont VOUS êtes le héros - Les héros de ma classe

Mais là où mon cœur s’emballe, c’est dans le concept revisité du LIVRE DONT VOUS ÊTES LE HÉROS. Tout jeune, j’ai appris à lire grâce à ce concept : la collection Passepeur représentait à peu près ma seule lecture à l’époque. J’adorais le concept, non seulement parce que l’on proposait de jouer « à la manière d’un jeu vidéo », mais aussi parce que j’avais l’impression d’avoir un véritable impact sur l’histoire. D’où l’intérêt du LIVRE DONT VOUS ÊTES LE HÉROS, qui nous propose un semblant d’interactivité et d’influence par rapport au cours de l’histoire. Les héros de ma classe, donc, nous invite à revisiter tout bonnement ce principe de manière complètement ludique, ce qui constitue une merveilleuse façon d’encourager les jeunes récalcitrants à lire !

Du rire « à la pelle »

Le livre dont VOUS êtes le héros : Les héros de ma classeL’hiver est terminé, je vous le confirme, mais l’expression tient toujours la route : du rire, dans cette série, on en ramasse « à la pelle ». Chaque page est une blague en soi, et Jocelyn Boisvert manie avec brio sa plume pour nous faire rire de différentes façons. Situations embarrassantes, jeux de mots douteux, mises en garde saugrenues, voire des insultes (eh oui ! ça arrive), le tout est toujours à prendre avec un grain de sel et a pour but de nous faire rire, peu importe l’ampleur de la situation. Au final, chaque livre nous fait découvrir une ambiance décontractée et humoristique qui nous donne envie de lire jusqu’à la toute fin… et même de recommencer !

Jocelyn Boisvert recourt à toute sorte de stratégies pour dédramatiser ses histoires. Dans Le gros dilemme de Pierrot, par exemple, le lecteur est confronté, dès le départ, à un message d’avertissement contre… la cigarette !

N’ayez crainte, chers adultes soucieux du bien-être et de la santé de notre belle jeunesse !  Tous les titres de la série Les héros de ma classe sont non-fumeurs. (Imaginez les risques… Si un personnage échappait par mégarde une cigarette sur la page, le papier pourrait s’embraser et le livre serait réduit en cendres !)

Ici, même le sujet de la cigarette n’effraie pas l’auteur. C’est, en fait, une raison de plus pour faire passer du bon temps à l’enfant, tout en le sensibilisant à la consommation de drogue, ce qui, en soi, est une très grande réussite !

Prenez une minute pour regarder la vidéo de présentation du roman par l’auteur Jocelyn Boisvert :

Et si l’on écrivait sa propre histoire?

Le livre dont VOUS êtes le héros - Les héros de ma classeLes héros de ma classe intéresseront certainement les jeunes à la lecture en leur proposant des personnages proches de leur réalité et aux prises avec des situations totalement cocasses. Pour ma part, je crois que cette collection de livres est une excellente occasion d’aborder les concepts de structure narrative et d’écrire, à son tour, sa propre histoire !

Invitez premièrement les enfants à lire plusieurs LIVRES DONT VOUS ÊTES LE HÉROS. Ils se familiariseront ainsi avec la formule et pourront identifier les concepts liés à celle-ci. Puis, invitez-les à lire la collection Les héros de ma classe (ou, du moins, un tome). Analysez ensemble les personnages, les lieux, l’ambiance, etc. Qu’est-ce qui caractérise cette série? Est-ce qu’ils auraient agi de la même façon que les enfants de la classe d’Annie?

Dès que tout cela est fait, proposez aux enfants d’écrire leur propre histoire se déroulant à l’école. Seul ou en équipe, demandez aux enfants d’imaginer une situation embarrassante et d’en imaginer toutes les fins possibles (par exemple, le jour de la photo de classe, tu t’es réveillé si tard que tu n’as pas eu le temps de te préparer pour la photo). Vous pouvez, par la suite, combiner toutes ces histoires pour créer une histoire dont vous êtes le héros !

Inklewriter : une application Web pour créer ses histoires !

Pour se faciliter la tâche, le service local du RÉCIT de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets a proposé une belle application Web en anglais seulement, mais si simple à utiliser : Inklewriter. Cette application gratuite permet de créer rapidement des histoires ayant plusieurs dénouements possibles. De plus, celle-ci permet, au fur et à mesure que l’on écrit, de visualiser son histoire et ses différents chemins possibles sous forme de carte graphique. Essayez-la, c’est totalement gratuit !

Sur ce, je vous conseille de bien faire attention à vous et d’éviter toutes les situations embarrassantes possibles… Bonne lecture !

Les héros de ma classe
Jocelyn Boisvert $ Philippe Germain
Éditions : Fou Lire
8 ans et plus

* P.-S. Visitez le site web des éditions Fou Lire pour trouver les fiches pédagogiques de chaque titre de la collection.

Pour vous procurer les livres dont vous êtes le héros, cliquez ici : 

– Publicité –
Éditions Fou Lire

Bagages, mon histoire : Poèmes de jeunes immigrants