What are you looking for?
14 septembre 2015

La librairie Acqua Alta de Venise.

C’était un samedi matin et notre deuxième journée sous le soleil d’Italie à déambuler dans les différents quartiers de Venise. Nous nous sommes arrêtés le long d’un canal quelques minutes pour reposer les petites jambes des enfants, observer les fameuses gondoles défiler et pour déguster les framboises achetées au marché du coin. Venise c’est des centaines de rues, de ruelles et de petits ponts ou il est si facile de se perdre. En fait, on dit souvent que si tu ne te perds pas à Venise c’est que tu n’as pas visité comme il le faut… Merci à mon homme qui est une vraie boussole sur deux pattes, grâce à lui nous nous sommes finalement rendus là où j’avais si hâte de mettre les pieds, la librairie Acqua Alta, cette librairie atypique de Venise, souvent parmi les palmarès des plus belles librairies du monde.

La surprenante Libreria Acqua Alta

La librairie Acqua Alta de VeniseAussitôt que j’ai mis les pieds dans la librairie, j’ai compris que j’étais vraiment dans un endroit particulier, une librairie hors du commun. Est-ce que c’était le chat couché à côté de la caisse ou encore celui qui marchait sur la pile de livres un peu plus loin? La gondole installée au centre du magasin pleine de livres, les bains débordant de bouquins dans la pièce d’à côté? Il y avait aussi le fait qu’il y avait une quantité FOLLE de livres, des piles et des piles, du plancher jusqu’au plafond, d’un bout à l’autre. C’était chaotique, mais si beau et impressionnant à la fois. Et que dire de cet homme à bretelles installé au comptoir, un ancien marin tellement sympathique et fier de sa librairie. Nous avons échangé un peu, il connaissait Montréal pour y avoir été durant son service dans la Marine et parlait bien le français. Il n’a pas hésité une seconde à me dire que je pouvais prendre la place en photo et à me diriger vers différents racoins de la librairie pour s’assurer que je ne manque rien. Il était si charmant.

La librairie Acqua Alta de VeniseLa cour arrière, là où sont empilés des vieux livres pour en faire un escalier; « Follow the books steps climb ! » peut-on lire sur les briques à l’extérieur. J’y suis montée avec Lili et Elliot en me demandant un peu si les livres allaient tenir le coup, je vous l’avoue, mais la vue était merveilleuse comme promis.

Et il y a la deuxième partie de la librairie, là où sont placés les livres usagés. Des baignoires regorgent de livres et en suivant les traces de pas jaunes au sol, tu te rends à la sortie de secours qui est une vieille porte vert-émeraude. Une magnifique chaise dorée y est installée. J’aurais eu envie de m’y assoir, de bouquiner et de regarder les bateaux passer sur le canal juste là, au pied de la porte grande ouverte.

La librairie Acqua Alta de VeniseJ’aurais pu flâner longtemps dans cette librairie, mais les enfants de deux ans étant ce qu’ils sont, si mignons (bien sûr !), imprévisibles et souvent impulsifs, mon garçon a décidé qu’il n’avait plus du tout le goût d’être là et ne se gênait pas pour nous le faire savoir. Ahhh la vie de parent ! Heureusement, nous avons eu le temps de dénicher un super album pour les enfants, La Gondole de Guido de Renee Riva, qui leur servira de souvenir de leur passage à Venise. Nous avons remercié et salué le gentil monsieur, flatté les chats et en sortant, je me suis promis que j’allais y revenir un jour, un peu pour me consoler de devoir déjà quitter cet endroit si spécial.

Ce diaporama nécessite JavaScript.