What are you looking for?

Quand j’écris avec mon coeur, du beau dans la bouche des p’tits

«La poésie
c’est avoir des yeux
dans le trou des yeux
dans la paumes des mains
au bout des doigts 
sur le ventre
Mais surtout dans le coeur.»

(extrait de Quand j’écris avec mon coeur)

Quand j'écris avec mon coeurMireille Levert nous offre un formidable cadeau avec ce livre grand format de poèmes dont elle est aussi l’illustratrice. La poésie, cette fameuse petite bête noire qu’on néglige dans nos écoles et nos maisons. Oui, il fait toujours bon enseigner la rime, surtout celle qui est comique et sautillante. Mais celle qui ne voit le jour que si elle sort du fond de notre coeur, lui laisse-t-on de l’espace? Les mots qui touchent, qu’ils riment ou non, doivent prendre place quelque part près de nos enfants. Là où ils les feront jaser et écrire librement et où ils pourront exercer leur pouvoir thérapeutique.

La poésie, ça vous pue au nez?  Laissez-moi vous guider !

La poésie utilisée en classe ouvre la porte à un univers qu’on visite moins souvent qu’on ne le croit : l’univers des émotions sincères. Pour les atteindre, il faut avoir l’esprit ouvert, une bonne dose de confiance et de respect mutuels et quelques étincelles magiques.

  C’est le moment de sortir les chandelles ou d’apporter votre lampe de lecture de la maison. (D’ailleurs, parenthèse : quelques lampes pour varier l’éclairage de votre classe, c’est une bonne idée, à l’année. Ils sont bien pratiques les néons, mais ô combien agressants pendant toute la journée! Fin de la parenthèse !) Éclairage tamisé svp ! Déjà, l’énergie sera différente.

  Vous pouvez aussi mettre une musique douce d’ambiance (la musique de méditation ou les sons de la nature sont très appropriés pour ce moment.)

  Commencez la lecture, d’une voix douce et calme.

∞   Ce livre ne se lit pas d’un trait. Il se lit à petites doses, pour prendre ensuite le temps de discuter ou d’écrire.

  Pendant la lecture, profitez du moment pour relever les figures de styles, les rimes et les jeux de sonorité. Ces textes sont de véritables trésors de comparaisons et de métaphores.

  Partagez vos impressions et vos sentiments, pour modeler et mettre des mots sur les impacts de la lecture de poésie. Tous les sujets de ce livres sont propices au partage. À vous de saisir au passage ceux qui soulèvent les réactions.
Voici quelques pistes à suivre après la lecture des poèmes :

  Simplement écrire pour soi, après avoir entendu quelques poèmes, ça fait toujours du bien. Sans attente et sans regard critique. Les enfants adorent. Point.

  Après la lecture de la section « Quand j’écris de la poésie », les enfants écrivent un court poème ou une simple phrase qui doit débuter par « La poésie c’est… » sur un bout de papier. Il peut être intéressant d’en faire une murale et de discuter des différents sens donnés par les enfants.

  Pour une situation d’écriture plus élaborée, je suggère de présenter le texte « Millie mille mille questions ». Plus ludique, je crois bien qu’il inspirera vos poètes en herbe. Insistez sur le fait que le texte doit être composé de questions, sérieuses ou loufoques. Il est possible de s’inspirer de l’auteure et de toucher le genre des mots et les habitudes des animaux, ou encore, d’aller vers un sujet personnel. Notez avec les enfants que le poète puise en général ses idées dans son contact avec la nature et les gens qui l’entourent.

  Lorsque le poème est rédigé et corrigé, invitez les enfants à l’illustrer à la manière de madame Levert. Faites une analyse des images auparavant et laissez ensuite les enfants créer. Le trait simple et doux, la touche de collage, le peu de couleurs utilisées demandent peu de matériel mais fourniront un résultat riche et sensible, en parfaite harmonie avec leur écrit.

Exactement le genre d’activité qui ouvre les horizons, fait du bien et rend fier. Bonne et douce lecture !

Quand j’écris avec mon coeur
Mireille Levert
Éditions : de la Bagnole
ISBN : 9782897141011
7 à 10 ans

Pour acheter ce grand et sublime album, cliquez ici :


2 Responses

  1. Mireille Levert

    Bonjour Valérie,

    merci infiniment pour tes mots qui me sont si doux au sujet de mon livre de poésie
     » Quand j’écris avec mon coeur « . Je suis très touchée par ta très grande compréhension de mon approche et toutes les suggestions d’activités qui sont si justes et stimulantes.
    Merci aussi et tout simplement d’avoir créé ce blogue. Quelle formidable idée !

    1. Merci pour les bons commentaires et surtout, pour ce beau livre! C’est un album riche qu’on DOIT partager avec les enfants!

Leave a Reply