What are you looking for?

Des roches plein les poches ― La souffrance des enfants

J’avoue, j’adooore tout ce que publie Fonfon. Toujours le mot juste, des illustrations qui servent et poussent plus loin le propos, des sujets fouillés, sensibles, qui touchent les enfants – et les familles.

Des roches plein les poches est assurément un de mes coups de cœur littéraires, tous genres confondus, de l’année 2016.

Cet album aborde des sujets délicats, comme les conflits conjugaux, la séparation parentale, la tristesse que ressentent les enfants, les outils – ou le manque d’outils – qu’ils ont pour y faire face.

« Alice se sent seule. Chez elle, il y a souvent des disputes. Pour tenter de se libérer, elle ramasse des cailloux à qui elle confie ce qui rend son petit cœur tout mou. Mais bientôt, les roches pèseront trop lourd. Alice arrivera-t-elle à se soulager de ses tracas et à se décharger de toutes les roches qu’elle a plein les poches? »

Petite anecdote personnelle : à la maison, pour expliquer à beau-fiston la souffrance psychologique qu’il peut ressentir ou qu’autrui peut ressentir, on utilise l’expression : « avoir une pierre sur le cœur ».

Des roches plein les poches - La souffrance des enfantsLorsque j’ai lu Des roches plein les poches, j’ai été profondément émue de constater qu’on n’était loin d’être la seule famille à utiliser cette analogie des roches, des pierres, pour expliquer la lourdeur du cœur, du corps, des événements de la vie, parfois. Et que plusieurs autres familles pourront utiliser cette analogie pour parler de souffrance et de détresse psychologique, sujet souvent difficile à aborder de par son intangibilité.

Alice, le personnage principal, arrivera à se délester du poids de ses souffrances via une rencontre avec un adulte signifiant pour elle. Qui lui réapprendra à avoir le goût de sourire puis, de rire.

Moins de roches dans les poches ♡

Ce livre est un excellent prétexte pour entamer une discussion sur les hauts et les bas que vivent nos jeunes enfants et les moyens qu’ils connaissent pour y faire face. Il est par la suite possible d’élargir leur répertoire de stratégies : parler à un ami, se confier à nous, parents, se confier à un adulte de confiance (un éducateur, une enseignante, etc.), écrire dans un journal intime, lire, dessiner, écouter de la musique, alouette. Qu’ils aient des roches plein les poches ou non, aborder les stratégies de gestion des émotions et de résolution de problème en prévention est un immense cadeau à offrir à nos enfants. Et quoi de mieux qu’une histoire délicate comme tout, sensible et empathique pour amorcer le tout?

Des roches plein les poches - La souffrance des enfants

On tend parfois à oublier que « la souffrance d’enfant » devrait être la seule qu’un enfant ait à vivre…parce qu’il est un enfant. Voilà un album rempli d’empathie et de considération pour les petites et grandes peines « d’enfants ». À lire absolument.

✚ Bonus enseignant : pour télécharger les trousses pédagogiques du préscolaire, 1er cycle, 2e cycle ou du 3e cycle, CLIQUEZ ICI !

P.-S. Savez-vous que tous les livres des éditions Fonfon sont imprimés au Québec? J’adore !

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME : Jaser de séparation pour recoller des petits cœurs

Des roches plein les poches
Frédérick Wolfe & Marie-Ève Tremblay
Éditions : Fonfon, 2016
ISBN : 9782923813172

Pour vous procurer l’album, cliquez ici :

– Publicité – La boite à pitons - Lecture créative