What are you looking for?
20 octobre 2015

Une histoire sombre, très sombre + DIY

Qui dit Halloween dit histoires de peur…
Qui dit histoires de peur, dit histoires à raconter dans le noir…
En effet, le mystère est un ingrédient indispensable lorsqu’il est question de lire une histoire d’épouvante, car les choses que l’on devine ou que l’on s’imagine sans vraiment les voir laissent en nous une impression beaucoup plus vive que lorsqu’elles sont exposées au grand jour ! D’autre part, y a-t-il quelque chose de plus excitant que de s’amuser à se faire peur tout en sachant que les monstres n’existent pas?

À l’approche de l’Halloween, je me suis donc lancée pour vous dans l’élaboration d’une activité théâtrale conçue à partir d’une histoire à lire dans le noir (ou presque) ! À noter, cette activité s’adresse à des enfants d’environ 5 à 8 ans. L’idée peut par contre être reprise et développée avec des livres convenant à des plus vieux.

Une histoire sombre, très sombre

J’ai tenté de dénicher une histoire avec un canevas assez simple pouvant convenir à ce type de lecture… Et par un heureux hasard, je suis tombée sur Une histoire sombre, très sombre de Ruth Brown ! Cet album, comme tout bon classique, fait partie de ces livres qui demeurent intemporels, même beaucoup d’années plus tard. En peu de mots, l’histoire nous suggère un étrange parcours nous menant d’un pays très sombre au fin fond d’un château abandonné. Si on y fait notamment la rencontre d’un chat noir qui nous emmène sur la piste de lieux lugubres donnant l’impression d’être hantés, la fin inattendue fait assurément sourire.

J’aime les histoires qui suggèrent une atmosphère sans trop en dévoiler et c’est exactement ce que fait Une histoire sombre, très sombre, qui, en peu de mots, par le rythme, la répétition, ainsi que par des images sombres et intrigantes réussit à évoquer beaucoup de mystère. De plus, le récit en entonnoir nous permet d’entrer graduellement dans l’histoire révélant de plus en plus de détails au fil des pages.

L’activité

Une histoire sombre, très sombre

Maintenant place au théâtre ! L’idée est simple : réaliser une lecture théâtrale de Une histoire sombre, très sombre au moyen d’un décor, d’un éclairage, d’une ambiance sonore conçue à partir d’objets du quotidien et enfin, par de brèves apparitions créées en théâtre d’ombres.

Décor et éclairage

Lire dans un environnement caché ou feutré créera un effet garanti pendant la lecture de l’histoire. Laissez aller votre imagination pour le choix de cet endroit : ça peut être sous la couette, dans le grenier, dans une petite tente, dans une cabane conçue à partir de draps suspendus, sous une table,  etc. Il suffira ensuite de baisser les lumières sans toutefois se plonger dans la pénombre, car certaines manipulations d’objets sont à prévoir. Il faudra aussi prévoir deux petites sources lumineuses (lampes de poche ou autre), l’une pour lire l’histoire et l’autre servant de projecteur pour le mini-théâtre d’ombres.

Quelques idées d’effets et bruitages DIY à réaliser à partir d’objets du quotidien

Je me suis amusée à dresser pour vous une liste de bruits DIY à réaliser à partir d’objets du quotidien que vous trouverez à la fin de ce billet. Ces bruits pourront être réalisés par les enfants pendant la lecture afin de les impliquer dans la représentation du récit. Un micro peut aussi être ajouté si vous le désirez.

  Voix de fantômes, sorcières, rires diaboliques ou faire une grosse voix menaçante en faisant des « HOU !!! » dans une boîte vide pour la résonance ou devant un ventilateur pour un effet métallique.

  Pluie : bâton de pluie.

  Vent : souffler dans une bouteille vide.

  Tempête : faire bouger une feuille d’aluminium ou une feuille de papier en sifflant et en faisant des « SCHHHH !!! »

  Cogner à la porte : cogner contre une planche de bois ou un livre.

  Porte qui grince : utiliser une porte qui grince.

  Rythmer une course ou une poursuite : tambour avec des cris et des voix essoufflées.

  Bruits de pas : porter des souliers avec talons fermes et marcher sur place sur une planche de bois ou frapper 2 blocs de bois l’un contre l’autre, marcher sur place dans un tas de feuilles mortes.

  Feu de bois : casser de petites brindilles de bois ensemble.

  Bruits intrigants : coups de triangle, ou xylophone, frapper avec le dos d’une cuillère plusieurs verres remplis de différentes quantités d’eau.

  Bruits tonitruants : frapper sur une casserole avec une cuillère en bois.

  Bruits stridents, égratignures: craie ou ongles sur un tableau, grafigner une assiette avec une fourchette.

  Bagarre : frapper contre une feuille de papier avec une règle en faisant des « AHHH ! ».

Mini-théâtre d’ombres

Voici une manière très simple de fabriquer un écran de théâtre d’ombres au moyen d’une boîte de céréales ! Vous pourrez au besoin y projeter certains éléments de l’histoire, par exemple, une forêt, un château, une porte, la souris, etc.

Le matériel : 

Une histoire sombre, très sombreVous aurez de besoin de :

–  Une boîte de céréales vide
–  Une feuille de papier blanche
–  Un exacto
–  Une paire de ciseaux
–  Un crayon
–  Du ruban-cache
–  Une règle
–  Du carton noir
–  De petits bâtons de bois
–  Une lampe de poche à utiliser comme projecteur.

 Les étapes :

1-   Enlever un côté de la boîte de céréales vide.
Une histoire sombre, très sombre

2-   Tracer et découper un cadre dans la partie restante.
Une histoire sombre, très sombre

3-   Solidifier le cadre avec du ruban-cache.
4-   Mesurer et découper la bonne quantité de papier blanc et l’installer dans la boîte afin de fixer l’écran.
Une histoire sombre, très sombre

5-   Créer des personnages avec du carton noir et les fixer sur les bâtons de bois. Installer la source lumineuse derrière la boîte. Si vous êtes moins habiles en bricolage, vous pourrez trouver de nombreux modèles en cherchant des silhouettes dans Google images).
Une histoire sombre, très sombre

Et voilà, le tour est joué ! Tous vos éléments sont maintenant prêts pour la représentation !

Joyeuse Halloween !

Une histoire sombre, très sombre
Ruth Brown
Éditions : Gallimard, 2001
ISBN : 9782070632251

Pour vous procurez le livre, cliquez ici :