What are you looking for?
23 janvier 2018

Films pour enfants – mine d’or gratuite pour parents et enseignants

Ouvrez vos cœurs (et vos appareils) à la plateforme Films pour enfants, mine d’or inespérée pour les parents et enseignant.es en mal d’un cinéma portatif différent.

Des films GRATUITS pour enfants?

La fermeture relativement récente des clubs vidéo, qui avaient le mérite d’entreposer les bons coups du cinéma jeune public de toutes époques et de toutes provenances, a condamné bien des parents à s’en remettre à l’offre sur Netflix, réputée platement homogène pour ne pas dire massivement américaine, pour égayer leur vendredi soir. Heureusement, les affamés de cinéma parviennent toujours à dénicher sur le web quelques initiatives providentielles. C’est le cas de l’épatante plateforme en ligne tout bonnement baptisée Films pour enfants. Né d’une association sans but lucratif, ce portail ouvre gratuitement, tout en encourageant les dons, son vaste catalogue de courts-métrages en liesse de partager ses splendeurs, et ce, sans interruptions publicitaires. Rudement bien charpentée, instinctive et ergonomique, la plateforme permet de sélectionner les vidéos par âge ou par sujet. À l’origine de ce généreux projet éclot il y 3 ans, des producteur.rices de films pour enfants ainsi que des enseignant.es du primaire désireux.ses de panacher l’offre actuelle et de lui insuffler une dimension éducative. D’entrée de jeu, l’association nous instruits de sa mission à triple action : « Rassembler les acteurs de l’éducation et du cinéma. Favoriser l’égalité d’accès aux films pour les enfants du monde entier. Faire vivre un cinéma jeune public de qualité. »

ALIKE - Films d'animation gratuits pour les enfants (court-métrage)Alike – Un excellent support de réflexion sur l’uniformité et la conformité de notre culture.

Tantôt touchants, tantôt bouffons, ces petits films sans paroles (pour la plupart), mais chargés de munitions poétiques feront pleuvoir leurs bienfaits créatifs sur vos élèves ou vos enfants de 3 à 11 ans. Maligne, cette ressource alternative promet d’assouvir l’appétit des dévoreurs d’images animées en accompagnant le tout, mine de rien, d’une dégustation subtile de poésie. Et le goût se développe ainsi. Quant aux thèmes, ils sont rassembleurs, oscillants entre le monde naturel (commentaire écologique ou génuflexion pour Dame Nature) et le monde social (célébrations de l’amitié, variations sur la mémoire, critiques du salariat). Autant de sujets qui, semble-t-il, ne font pas peur aux enfants.

Cinéphiles, parents, professeur.es, et enfants digitalement autonomes sauront y dénicher des pépites. On y retrouve, entre autres bijoux, le mondialement prisé In a Heartbeat, de Beth David et Esteban Bravo, mini récit tendre et frais d’un amour homosexuel palpitant et pressé de se déclarer.

Autre joyau, offert comme une révérence à Gaïa, le joli Story of flower de Azuma Makoto, qui témoigne de la discrète odyssée du cycle floral en détournant admirablement, mais pas trop, la leçon de science nature. Diamant de la collection, Lost Property de Asa Lucander, sur la perte de mémoire, rend un hommage singulier à l’être au côté, l’aidant naturel, celui qui époussète les souvenirs avec une émouvante dévotion.

De la minute exquise (Giant Sun, Unsatisfying) au quart d’heure captivant (Feral), le format court-métrage de cette sélection présente l’avantage d’une immersion instantanée. Qualité non négligeable qui assure une attention soutenue et une rétention optimale. Portatives, ces illustrations vivantes pourront aisément remplacer la Pat Patrouille couramment appelée en renfort dans les trop nombreuses salles d’attente qui jalonnent nos vies. À l’école, ces petits films sauront assurer une transition opportune, déguiser un retour au calme, amorcer une réflexion sur un sujet donné et diversifier les médias d’apprentissage. À ce propos, le site offre des outils d’accompagnement des programmes scolaires; les possibilités pour les enseignants sont innombrables, à n’en pas douter.

Films pour enfants - pistes pédagogiques[CAPTURE D’ÉCRAN servant d’exemple]
Sur le site, pour accéder au matériel pédagogique du film (ils n’en ont pas tous), cliquez sur les trois petits points.

Trop beau pour être vrai?

Pour ceuses qui s’inquiéteraient des redevances aux artistes, les architectes de ce projet, créateur.trices aussi, assurent que ce sont les abonnements auxquels les institutions doivent souscrire pour organiser des projections publiques et profiter de l’accessibilité aux films hors connexion, qui permettent une rémunération aux ayants droit des œuvres. Tout va pour le mieux donc, dans le meilleur des mondes virtuels.

►► Pour découvrir tous les films gratuits pour enfants, CLIQUEZ ICI !