What are you looking for?

Je suis petite, un récit pour s’accepter comme on est

Beaucoup d’enfants ont hâte de grandir. Du moins, c’est le cas du mien qui a décidément hérité de ma petite taille, à son (petit) désarroi. J’étais donc bien contente de tomber sur l’album Je suis petite pour dédramatiser un peu le tout avec fiston.

Je suis petite

Dans ce magnifique album, on y suit Mimi, une gamine qui est bien tannée d’être petite. Elle est la plus petite de sa famille, la plus petite parmi ses camarades de classe, la plus petite partout ! Si petite que Mimi n’arrive même pas à voir les beaux desserts à la pâtisserie. Si petite qu’elle trouve ça bien agaçant à l’école :

« Je ne peux écrire que tout en bas du tableau. C’est très embêtant, surtout quand j’ai beaucoup de choses à raconter. »

Pauvre Mimi !

Je suis petite Qin Leng - Comme des géants

Et pourtant, autour d’elle, plusieurs voient des avantages à sa petite taille : elle peut se faufiler pour obtenir le plus gros morceau de gâteau à la cantine de l’école, trouver des meilleures cachettes que ses amies ou encore, exhiber ses vêtements préférés en étant à l’avant pour la photo de classe. Chanceuse, Mimi ! Lentement, la fillette apprivoise les bons côtés d’être petite, surtout lorsqu’un nouveau membre arrive dans sa famille. Enfin, Mimi est une grande !

Je suis petite Qin Leng - Comme des géants

Il se peut que vous ne connaissiez pas Qin Leng, puisque Je suis petite est son premier album jeunesse qu’elle signe comme autrice et illustratrice. On a pu apprécier son excellent travail d’illustratrice dans d’autres albums, notamment, Et si je ne veux pas? dont Valérie avait parlé ici, et plus récemment, dans L’abri et Une famille c’est une famille. Pour ma part, j’ai eu un véritable coup de cœur pour ses illustrations qui sont réalisées toutes en délicatesse, entre l’encre et l’aquarelle. Le coup de crayon de Qin Leng est original et ses images vous décrocheront un sourire quand vous verrez le grand frère de Mimi faire le désordre à la maison pour se cacher. J’aime particulièrement les illustrations de Mimi, une enfant aux cheveux courts et en pantalons amples. C’est une représentation d’une fillette qu’on ne voit pas si fréquemment dans les albums jeunesse. J’ai beaucoup aimé aussi la présence du livre dans l’histoire. Dans plusieurs illustrations, on y voit Mimi avec des livres, tantôt en guise d’échasses (pour grandir !), tantôt pour les feuilleter, bien cachée.

« Quand est-ce que je vais pousser,
pour voir le monde comme les grands? »

Avouons-le, petites gens de ce monde, qu’il peut être fort ennuyeux d’être petite. Je me souviens très bien de mon primaire, où chaque année, je savais systématiquement que je serais la première dans le rang. Quelle victoire lorsque j’étais la deuxième (ou la troisième !) ! Il semblerait d’ailleurs que ce premier album jeunesse de Qin Leng en soit un où elle se soit permis un brin d’autodérision. L’album invite assurément l’enfant à faire un travail d’acceptation de soi.

À la garderie ou à l’école, on peut l’utiliser de plusieurs façons :

Je suis petite, un récit pour s'accepter comme on est ◆  On peut demander à chaque enfant de nommer un avantage à être petit ou grand. On peut proposer soi-même des suggestions tantôt réalistes (maman peut te lever haut dans les airs quand tu es plus petit), tantôt humoristiques (tu pourrais te cacher dans un trou de souris !).

◆   En groupe d’élèves ou même en famille, on peut encourager celles et ceux qui le veulent à nommer deux de leurs qualités. Ça renforce l’esprit de communauté et ça favorise l’estime de soi, tout en misant sur les qualités personnelles, et non physiques, de chaque personne. C’est un atelier qui connaissait un beau succès avec les familles auprès desquelles j’intervenais.

◆   On peut aussi proposer aux enfants de dessiner leur famille et d’observer qui est grand, qui est petit. On peut être grand pour quelqu’un, comme Mimi pour son petit frère, et petit pour quelqu’un d’autre.

Comme on a peu de contrôle sur plusieurs aspects de son physique de manière générale, c’est une belle idée d’encourager l’enfant à penser à des solutions. Et si on voyait des avantages à être petit ou grand?

Je suis petite
Qin Leng
Éditions : Comme des géants, 2018
ISBN : 9782924332399
3-6 ans

LISEZ ÉGALEMENT NOTRE BILLET : « Ce que j’aime vraiment », un bijou pour découvrir le meilleur de soi

Pour vous procurer Je suis petite ou les autres albums illustrés par Qin Leng, cliquez ici :

– Publicité –
PUB SCHOLASTIC

Bagages, mon histoire : Poèmes de jeunes immigrants