What are you looking for?

Julie et les légendes québécoises

J’ai toujours adoré l’ancien temps, cela me vient de ma mère qui m’a fait découvrir « Les filles de Caleb » très jeune. Notre histoire me fascine beaucoup et j’aime tout ce qui se rattache à notre folklore et nos traditions. Vous ne serez pas surpris de savoir que mon thème préféré en classe est celui des légendes québécoises. J’apprécie de me plonger dans une autre époque; un univers moitié réel et moitié imaginaire. Chaque région du Québec a ses propres légendes, certaines plus connues que d’autres qui valent la peine de découvrir.

En classe, j’aborde ce thème avec mes grands qui ont une certaine connaissance du passé québécois. C’est plus facile de lire certaines légendes où, soyons honnêtes, on retrouve beaucoup de différences historiques, un langage particulier ou encore des références à l’Église. Alors, si on aime notre patrimoine et qu’on veut le transmettre, comment l’aborder avec les plus jeunes pour les intéresser?

Julie et les légendes

Julie et les légendesMartine Latulippe a débuté en 2002 l’écriture d’une série mettant en scène une jeune fille nommée Julie qui est attachante comme tout. C’est une gamine remplie d’imagination; ce qui la met souvent dans des situations très rigolotes. Elle est adorable dans sa façon d’interpréter les faits et gestes de son entourage puisqu’elle a le don de voir des choses que les autres ne voient pas. Et par-dessus le marché, Julie a un oncle ethnologue qui parcoure le Québec à la recherche de contes et légendes. Alors, lorsqu’il passe souper à la maison et qu’il se met à raconter, Julie commence à remarquer de drôles de choses.

Dans le premier tome Julie et le visiteur de minuit par exemple, elle s’imagine que son voisin Monsieur Chabot est un loup-garou. Elle se met à l’espionner et à mener son enquête pour savoir ce qu’il fait aux alentours de minuit, car elle craint d’être sa prochaine victime. Dans le second tome : Julie et le serment de la Corriveau, notre petite curieuse s’imagine que son oncle est en train de tomber amoureux de la Corriveau, qui est la bibliothécaire du village. À travers le récit, on découvre la légende de cette dame de la région de Québec qui aurait assassiné tous ses maris. J’adore comment l’auteure réussi à intégrer la légende dans une histoire complètement différente. C’est toujours un mystère de savoir quel personnage du village sera le nouveau suspect de Julie. Ses histoires abracadabrantes sont agréables à lire et on peut maintenant se procurer le recueil des 10 volets de la série. YÉ !

Et dans la classe?

Dans ma classe, ces romans sont un peu courts pour mes lecteurs, alors je fais la lecture de ces histoires en grand groupe. C’est facile de suivre le fil de jour en jour et c’est très drôle, donc ça captive les élèves. J’aime aussi les utiliser avant de lire la vraie légende pour comparer ce qui est différent et ce qui reste pareil. Comme les légendes étaient racontées oralement, il existe une infinité de versions. J’en profite pour faire un retour de jour en jour afin de se rappeler de ce qu’on a déjà lu. On anticipe ensuite le reste de l’histoire quand je termine un chapitre.

Il est possible d’utiliser l’imagination de Julie pour un projet d’écriture. Je fais choisir une personne de la famille ou de l’entourage de l’élève et on ressort ses caractéristiques physiques et les aspects de sa personnalité. L’élève écrit ensuite un texte où le membre de sa famille est « soupçonné » d’être un personnage de légende.

Consultez le site web des éditions Québec Amérique, chaque livre est accompagné d’une fiche pédagogique très complète et intéressante.

Julie et les légendes
Martine Latulippe & Jean-Luc Trudel
Éditions : Québec- Amérique, 2015
ISBN : 9782764429471
7-10 ans

Pour vous procurer le recueil des 10 romans ou les livres individuels, c’est par ici :