What are you looking for?
8 juin 2017

2 initiatives autour des livres pour rassembler sa communauté [PARTIE 1]

Pendant plusieurs années j’ai trimballé mon sac à dos rempli de livres de quartier en quartier, aux quatre coins de Montréal avec les Livres dans la rue. (Anna-Maria, vous a déjà parlé de ce programme ICI) L’été, nous sillonnions les parcs et les cours de HLMs et partions à la rencontre d’enfants et de leurs familles afin de leur lire des histoires ou de partager de nouveaux livres. Il me reste de cette expérience plusieurs moments mémorables, des « Yo, viens, ça va commencer ! Les madames des livres sont arrivées ! », des invitations à partager le thé à la menthe avec la famille en après-midi, des « Allez-vous revenir la semaine prochaine? » des gros câlins pour avoir partagé les aventures de Marcel et Hugo d’Anthony Browne, mais surtout une nette impression presque qu’à chaque fois, de s’être rassemblés quelques instants, d’avoir échangé quelque chose de précieux. Vous le savez comme moi, le plaisir de lire se transmet, se partage et même se propage ! Rassembler, tisser des liens c’est aussi ce que permet la littérature jeunesse. Pour ce billet, j’avais envie de vous faire découvrir des exemples d’initiatives autour des livres qui font toute la différence dans leurs communautés.

Récemment, une ancienne collègue à moi m’a parlé d’un projet qu’elle réalisait à l’école de son fils et de constater tous les efforts de mobilisation déployés afin d’organiser cet évènement littéraire dans son quartier m’a donné envie de vous parler de Livres en Fête jeunesse.

2 initiatives autour des livres pour rassembler sa communauté [PARTIE 1]

Projet : rassembler et renforcer sa communauté

L’histoire de Livres en Fête jeunesse est vraiment une très jolie histoire ! Elle démontre toute la force d’un travail concerté sur plusieurs niveaux : scolaire, familial et communautaire. Tout commence l’année dernière alors que l’école primaire Notre-Dame-de l’Assomption dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal organise son deuxième Salon du livre comme il s’en organise dans plusieurs écoles. Les élèves de toutes les classes sont pour l’occasion invitées à présenter des projets autour du livre comme de « petits éditeurs » animant des kiosques devant leurs parents. L’expérience est si enrichissante et suscite tellement la fierté, qu’elle donne l’idée à Émilie Rossignol, présidente de la Fondation Notre-Dame de l’Assomption (un comité constitué de parents d’élèves de l’école) et maman de 2 jeunes enfants, d’amener l’évènement à prendre de l’expansion.

Livres en Fête jeunesse

Émilie raconte qu’en France où elle a grandi, l’école joue un rôle actif au sein de la communauté. Profs, parents, famille élargie, voisins, commerçants entourent les enfants dans leur cheminement. Pour elle, créer une opportunité de rencontre entre l’école et son milieu coule de source. Et pour cette maman grande fan de littérature jeunesse, les livres constituent exactement ce qu’il faut pour permettre cette rencontre entre les enfants, leurs parents, les différentes ressources du quartier et le grand public. Émilie a alors l’idée de créer une fête des livres dont l’objectif serait d’inculquer le plaisir de lire, et qui renforcerait le sentiment d’appartenance à la communauté. Pleine d’enthousiasme, elle réussit à convaincre les autres parents de développer ce projet avec elle. Elle décide de le présenter au concours Que ferais-tu avec 2000$ pour les enfants de ton quartier? du comité de parents de 200 portes HM, ce qui lui permet de décrocher le premier prix. Il n’en faut alors pas plus : cette bourse offre les ressources nécessaires afin de mettre le projet en branle.

2 initiatives autour des livres pour rassembler sa communauté [PARTIE 1]Avec quelques autres parents impliqués dans la fondation, Émilie travaille d’arrache-pied depuis afin d’organiser l’évènement. En unissant leur temps, compétences et contacts, ils embarquent avec eux différents commerces et organismes du quartier comme les bibliothèques Maisonneuve et Hochelaga, plusieurs librairies de quartier dont la très chouette librairie jeunesse Bric à Brac Livres, Communication-Jeunesse, plusieurs bénévoles et figures connues du milieu littéraire comme  les auteurs Simon Boulerice et Marie Christine Hendrickx ainsi que l’illustrateur Mathieu Potvin qui, eux aussi, se joignent au projet. Il n’en résulte ni plus ni moins une programmation diversifiée, contenant une foule d’activités pour tous les goûts et tous les âges : heures du conte, yoga par les livres, atelier de BD et de création d’histoires, etc. Pour l’illustrateur (et ex-collaborateur pour Les p’tits mots-dits) Mathieu Potvin qui y sera présent pour donner un atelier, cet évènement représente l’occasion de transmettre sa passion à des jeunes. C’est suite à une rencontre avec une illustratrice dans un évènement de ce genre qu’il a pu comprendre qu’il lui était possible de vivre de ce beau métier. Il se dit que s’il réussit ne serait-ce qu’inspirer un seul jeune, son objectif aura été atteint.

Bien sûr, on ne connait pas encore la fin de cette histoire, mais gageons qu’elle sera heureuse, significative et bien inspirante pour plusieurs enfants !

2 initiatives autour des livres pour rassembler sa communauté [PARTIE 1]Cliquez sur l’image ci-dessus pour agrandir la programmation

J’ai piqué voter curiosité? Pour assister à l’évènement les 16 et 17 juin prochains ou pour plus d’information sur la programmation, c’est par ICI !

* À LIRE ÉGALEMENT : 2 initiatives autour des livres pour rassembler sa communauté [PARTIE 2]

Et vous, quels sont les différents moyens que vous utilisez afin de faire rayonner la littérature jeunesse dans votre communauté?