What are you looking for?
28 février 2018

Écoute des livres audio : des histoires sans images

Un samedi matin en 1965. (Ça fait longtemps, hein?) Ma grande soeur et moi assises devant la radio pendant que maman tournait le bouton pour syntoniser l’émission. Ça faisait des sons de martiens épeurants. Et puis, voilà que : « Silence ! Ça commence ! » criait ma soeur. Nous tendions l’oreille et fermions les yeux. Les premières notes du thème musical de Tante Lucille nous invitant à écouter ses histoires, le grand voyage pouvait commencer… Sur le web, j’ai réécouté quelques histoires racontées par Tante Lucille. Certaines m’ont un peu « horrifiée » : reflet de la morale, de l’attitude colonialiste et des stéréotypes de l’époque. Heureusement que depuis, la littérature jeunesse a évolué ! D’autres choses aussi ont bien changé, car nous voici à l’ère du numérique où foisonnent sites web et applications via lesquels nos enfants peuvent lire ou écouter une histoire quand et où ils le veulent. Un site a retenu mon attention, c’est la section livre audio de ICI Première de Radio-Canada.

Découvrir les livres audio

Moi, c’est Frida Kahlo - Sophie Faucher & Cara Carmina (Livre audio)On y présente une sélection jeunesse de livres audio d’une durée de 5 minutes à plus d’une heure. En voici quelques-uns : Poils aux pattes d’Ingrid Chabbert, Douze oiseaux de Philippe Béha, Moi, c’est Frida Kahlo de Sophie Faucher qui en fait la lecture, Ma plus belle victoire de Gilles Tibo, Le dodo de Mortimer de Robert Munsch, Deux garçons et un secret d’Andrée Poulin (ma collègue en avait parlé ICI), Le petit chevalier qui combattait les monstres de Gilles Tibo, Pablo trouve un trésor d’Andrée Poulin et même l’Amélanchier de Jacques Ferron adapté par Denis Côté.

Mon coup de coeur va à Le nom de l’arbre, un conte africain adapté par Stéphanie Bénéteau pour son environnement sonore et ses rythmes africains ponctuant le récit.

L’écoute est gratuite et les livres audio peuvent être téléchargés en format mp4.

Faites l’expérience avec votre enfant !

1000 ans de contes du monde entier - MilanAlors que nos enfants grandissent dans un monde où l’image est omniprésente, je vous propose de leur faire vivre mon expérience d’enfant des années soixante.

Pour commencer, sélectionnez une très courte histoire de deux à cinq minutes sur internet ou dans un livre de recueil de contes comme celui-ci publié chez Milan Mille ans de contes. Vous pouvez aussi lire un album sans le lui montrer en le cachant derrière un carton.

Avant d’écouter l’histoire, préparer le terrain. Nos enfants sont tellement habitués à utiliser un support visuel lorsqu’ils écoutent une histoire, que certains pourraient avoir de la difficulté à rester attentifs. Faites des exercices de visualisation pour le préparer à cet état d’écoute sans images. Ça peut être de lui dire de fermer les yeux et d’identifier les bruits qu’il entend autour de lui.

Au début, préférez les histoires courtes puis de plus en plus longues que vous pourrez aussi étendre sur plusieurs séances d’écoute.

Pour aller plus loin : qu’as-tu vu dans ta tête?

◆   Faites un retour sur l’histoire en lui posant des questions : personnages, lieux, décor, histoire, etc.

◆   Faites dessiner une scène, un personnage ou un décor qu’il a imaginé.

◆   Si vous avez accès au livre, vous pouvez ensuite comparer le dessin de votre enfant aux illustrations du livre lu. S’il y a plusieurs auditeurs, vous pouvez leur faire dessiner le même personnage et les comparer par la suite. Faites remarquer qu’il y a différentes façons d’imaginer un texte. Chacun ressent et imagine différemment; il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse lorsqu’on exprime ce que l’on ressent ou perçoit.

Écouter une histoire sans support visuel est aussi une façon d’apprivoiser les romans sans illustrations. Pour les plus petits, cela contribue à développer son attention et sa concentration. Sera-t-il plus réceptif aux consignes? Hum, je n’ose pas m’aventurer sur ce terrain…

En ballade, en vacances, en visite

En prévision des vacances ou des longs week-ends de congé, procurez-vous quelques livres avec CD, des livres audio, des histoires en balado, des livres numériques, ou des applications. C’est parfait quand on doit faire plus de 400 km pour aller visiter les grands-parents !

Et si votre enfant vous demande de vous relire la même histoire des dizaines de fois, pourquoi ne pas la lui faire enregistrer dans ses propres mots? Ça vous fera une belle collection de souvenirs d’enfant. Qui sait si un.e futur.e conteur ou conteuse se cache chez vous?

Comme le disait Tante Lucille : « Cric, crac, croc mon histoire est finie ».

Pour consulter la section livre audio jeunesse de ICI Première de Radio-Canada, CLIQUEZ ICI !

P.-S. Pour d’autres livres audio gratuits, il y a également le site des éditions NordSud qui proposent plusieurs contes classiques à écouter gratuitement. C’EST PAR ICI !

LISEZ ÉGALEMENT NOTRE BILLET : Grand tintamarre ! Chansons et comptines acadiennes

Pour vous procurer les livres de la sélection de livres audio de Radio-Canada, cliquez ici :