What are you looking for?
24 novembre 2017

« Mingan les nuages » et « Comme toi » 2 touchants albums sur les animaux

L’album jeunesse de Marie-Andrée Arsenault et Amélie Dubois a attiré mon attention pour 2 raisons bien précises : le paysage des îles Mingan et le beau petit chat. Le premier, car je reconnais facilement ce paysage de ma Côte-Nord natale et qui est si particulièrement beau et le second, car mon amour pour les animaux est démesuré. Tout cela illustré à l’aquarelle par la talentueuse Amélie Dubois (dont on a déjà parlé ICI), il n’en fallait pas plus pour que je plonge dans ce livre qui m’a chaviré le coeur.

Mingan les nuages

Mingan les nuagesOn commence l’histoire directement dans le vif du sujet; nous sommes à la clinique vétérinaire et Mingan pousse d’étranges miaulements. On comprend rapidement que quelque chose ne va pas et nos doutes sont confirmés quelques pages plus loin. La rencontre entre l’enfant et le petit Mingan s’est fait comme plusieurs adoptions où l’on sauve un animal et qu’on lui promet de toujours prendre soin de lui. On suit les étapes du deuil de la famille; on enterre le collier de notre animal chéri et on laisse le temps faire son oeuvre. Puis, un appel change tout et un nouvel animal entre dans la maison pour prendre une place bien à lui tout en nous rappelant toujours un peu notre ami perdu.

« Quand je t’ai trouvé pour la première fois, tu étais seul et tout petit. Tu t’es enroulé au creux de mes bras et je t’ai dit : « Je prendrai soin de toi. » Je t’ai appelé Mingan et tu es devenu mon meilleur ami. Un jour, tu es parti et j’ai promis de ne pas t’oublier. Puis, une autre petite boule de poils comme toi est arrivée dans ma vie. »

Ce sujet est primordial et essentiel surtout chez les enfants, car perdre un animal est souvent le premier deuil qu’ils auront à vivre. On ne sait pas toujours comment en parler et comment expliquer que la peine que l’on vit est normale. Cet album est un trésor pour aborder le sujet et pour comprendre la douleur ressentie. Les mots sont justes et doux, on ne ressent pas de tragédie, mais bien une tristesse et de la mélancolie. J’aime que l’ont voit l’arrivée d’un nouvel animal quelques mois plus tard et que l’on ouvre sur le fait qu’il ne prend pas la place de l’autre, mais qu’il marche dans les pas de notre ami perdu à sa façon. La poésie entourant les illustrations douces fait un baume sur la blessure. J’aime aussi beaucoup le fait que l’enfant n’est pas présenté comme un garçon ou une fille alors tous les petits peuvent s’y identifier.

Garder ce livre tout près du coeur

Mingan les nuagesJe crois que je vais garder cet album dans ma classe tout près et ne pas planifier de moment pour l’utiliser. Je vais attendre si un élève vit une perte pour aborder le deuil et en parler. C’est le genre de sentiment que nous devons accueillir et discuter, car nous ne vivons pas tous cela de la même façon. Certains pourront témoigner de la façon qu’ils ont vécu leur tristesse et soutenir leur collègue de classe.

Pour les familles, je crois que ce livre est un bel achat pour traverser un moment difficile. Pourquoi ne pas aussi l’offrir en cadeau pour des gens proches de nous qui vivent des moments difficiles. Nous pouvons lire le livre et en parler avec nos enfants pour voir comment ils vivent la situation. Je vous suggère aussi d’écrire avec eux une lettre pour notre ami perdu. L’écriture est un exercice libérateur et on peut l’enterrer avec les objets de notre animal. Si quelques mois plus tard on accueille un nouvel animal, on peut aussi préparer un message pour parler du membre de notre famille qui nous a quittés. On peut faire un dessin avec les petits qui ne savent pas encore écrire. Je suis certaine que ce lire vous ouvrira le coeur et vous permettra de parler plus facilement du deuil avec votre enfant.

Mingan les nuages
Marie-Andrée Arsenault & Amélie Dubois
Éditions : de l’Isatis, 2017
ISBN : 9782924769102

Pour feuilleter un extrait de Mingan les nuages, C’EST PAR ICI !

CLIQUEZ ICI pour télécharger la fiche d’activités pour exploiter l’album en classe.

Lecture complémentaire : Comme toi

Comme toi - Gallimard jeunesseDans la lignée de cette réflexion, j’ai mis la main récemment sur le joli petit album Comme toi publié chez Gallimard jeunesse. Dans ce livre, on éclaire les petits sur la façon dont les animaux aiment se faire traiter, c’est-à-dire avec autant de respect que l’on doit traiter les humains. Dans le fond, ils sont comme nous, ils aiment autant les câlins et ils n’aiment pas avoir mal. Dans chaque double page, on retrouve une affirmation sur les émotions et les envies des animaux pour prendre conscience que ces êtres vivants ont besoin des mêmes choses que nous. D’un côté un voit l’animal et de l’autre un enfant. J’aime que différents types d’animaux soient représentés (animaux de la jungle et de la forêt) pour ne pas généraliser avec seulement les animaux de compagnie. J’adore la simplicité des illustrations et ce style un peu enfantin. Même si l’album s’adresse surtout aux tout-petits, je trouve qu’il se prête bien à tous les âges. Cela suscite une belle prise de conscience et peut même amener à une discussion philosophique à savoir si les animaux ont les mêmes émotions et les mêmes besoins que nous. Un beau livre à garder sous la main pour discuter avec les enfants de tout âge !

Comme toi
Jean-Baptiste Del Amo & Pauline Martin
Éditions : Gallimard Jeunesse, 2017
ISBN : 9782075077705

Pour feuilleter un extrait de Comme toiCLIQUEZ ICI !

Pour vous procurer ces 2 magnifiques albums, cliquez ici :