What are you looking for?
4 février 2016

Petit coeur de cochon

Je dois vous avouer quelque chose… Je n’aime pas vraiment la Saint-Valentin… Soyons clairs, je crois qu’il est important d’exprimer son amour ou son affection à ceux qui nous sont chers, mais je n’ai jamais compris la pertinence d’offrir des coeurs en chocolat afin de le faire. Par contre, quand il est question de poésie, je deviens une grande romantique ! En fait, quand je dis poésie, je ne parle pas de Verlaine ou de Paul Eluard. Je la conçois plutôt au sens large du terme. Je crois que la vie recèle parfois de ces moments poétiques qu’il est possible, quand on s’y attarde, de remarquer. Ainsi, elle peut subtilement s’exprimer dans des situations, des images, des lapsus…

Petit coeur de cochon

Les enfants par exemple peuvent être de grands poètes. Ils disent parfois des choses étonnantes et créent des associations entre des mots ou des métaphores vraiment intéressantes. Je me souviendrai toujours, pour ma part, de la fois pendant une heure du conte où une petite fille m’a dit qu’elle partait en voyage dans un pays imaginaire en apportant tous les histoires que contenait ma valise ou encore la fois où un petit garçon qui m’expliquait le plus calmement du monde que quand il faisait des crises, il faisait des tremblements de terre avec ses pieds… Vraiment, les enfants disent par moment des choses impressionnantes !

Cette poésie dont ils peuvent être capables parfois m’a justement donné une idée ! En cette période de Saint-Valentin, pourquoi ne pas exploiter la fibre créatrice de vos p’tits poètes? Et vous savez quoi? J’ai exactement l’album et l’activité pour le faire !

Petit coeur de cochon

Petit coeur de cochonTortillon, un petit cochon de couleur bonbon, se pose de très grandes questions comme : « De quelle grosseur est mon cœur? » et « Est-il assez grand pour tout aimer? » Telle est la prémisse de cette histoire. Tour à tour, il interroge plusieurs animaux afin d’obtenir des réponses. S’il apprend au cours de ses rencontres que le cœur de Pistache la vache est : « bien plus grand qu’une fleur » et que celui de Lucie la souris a : « la même taille que son nombril », il devient alors difficile pour lui de se retrouver au milieu de ces descriptions de cœurs toutes plus colorées les unes que les autres. Seule sa maman saura lui donner la réponse parfaite à la toute fin !

Pourquoi ce livre? C’est que tout de suite près avoir feuilleté quelques pages, j’ai été conquise ! L’attention toute particulière mise dans le choix des noms des animaux rimant avec les prouesses dont sont capables leurs cœurs crée un rythme et une sonorité intéressante à la lecture. Les illustrations y sont superbes et vibrantes, donnant à chaque animal une personnalité unique. Les situations y sont dessinées avec beaucoup d’inventivité. Par exemple, le passage où Tortillon se pose mille questions est illustré par une pluie de points d’interrogation tombant en averse sur son parapluie. Petit cœur de cochon est, pour moi, un album rempli de tendresse et juste assez imagé pour plaire à l’imagination des tout-petits ! Un livre parfait à se procurer dans les prochains jours, qui parle du cœur sans tomber dans les clichés habituels de la Saint-Valentin !

Petites idées d’activités !

En plus de permettre l’exploration du thème de la générosité et du partage à travers l’expression « avoir un grand cœur », ce livre vous offre la très poétique possibilité d’interroger les petits sur la grosseur de leurs cœurs, en leur demandant de laisser aller leur imagination, afin de fournir des réponses farfelues comme dans l’esprit de l’histoire ! Invitez-les tout simplement à compléter la phrase suivante : « Mon cœur est gros comme… ». Vous pouvez leur faire compléter cette phrase par des mots ou par un dessin sur un cœur en carton qu’ils pourront décorer à leur goût.

Encouragez-les à exagérer et fournissez-leur des exemples afin de stimuler leurs idées. Une autre option : vous pouvez aussi préparer des mots à piger au hasard et à mélanger ensemble afin de créer des associations loufoques.

Petit coeur de cochonVoici la grosseur de mon coeur à titre d’exemple ! (En passant, toute correspondance avec le titre de ce blogue n’est pas vraiment fortuite !)

Enfin, si vous le désirez, vous pouvez les inviter à écrire ou à dessiner les gens qu’ils portent dans leurs cœurs au verso du cœur de carton.

Voilà, le tour est joué ! J’espère que cette idée toute simple saura trouver une place aussi douce que le chocolat dans votre Saint-Valentin cette année !

Petit coeur de cochon
Mélanie Giguère-Gilbert
Éditions : Québec Amérique, 2015
ISBN : 9782764429495

Si vous chercher d’autres trucs afin d’aborder la poésie avec les plus vieux et découvrir un super recueil illustré, relisez ce billet de Valérie ICI !

Pour vous procurer ce livre et d’autres suggestions sous le même thème, cliquez ici :